0 2 minutes 2 ans

Dans le cadre de l’appel à la solidarité nationale lancé par le Président de la République, les militaires, blessés de guerre, du premier bataillon et régiment du camp CETA ( Centre d’entraînement des forces aéroportées) ont reçu, lundi 7 novembre 2022, de la Ministre du Genre, Famille et Enfant Gisèle Ndaya Luseba, des denrées alimentaires et autres biens de première nécessité en signe d’assistance.

Cet évènement a connue la présence de la Vice-Ministre de la défense, Séraphine Kilubu, qui a salué l’initiative de sa collègue à se rapprocher des populations vulnérables.

Le don était composé de riz, semoule, haricots, d’huile végétale, de sel, de poissons salés et des ballons de friperie, le tout accompagné d’une enveloppe pour subvenir aux besoins des familles de ces militaires devenus invalides.

La remise symbolique a été faite par la Ministre Gisèle Ndaya au chef du camp de cette unité. Au nom des bénéficiaires, le représentant des blessés de guerre du 1er bataillon du camp CETA, s’est dit heureux de réceptionner ce dons acquis grâce à la générosité de la Ministre Gisèle Ndaya.

Pour lui,  » avoir une pensée pour les militaires invalides est salutaire et de surcroît, un acte humanitaire patriotique et symbolique  » a-t-il affirmé.

Poursuivant son adresse, Gisèle Ndaya les a exhorté à prier constamment pour le commandant suprême des armées, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le gouvernement entier sans oublier les vaillants soldats retenus au front.

Notons que cet élan de solidarité a redonné le sourire aux soldats mutilés et va se poursuivre sur toute l’étendue de la République.

La Rédaction/CellCom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *