2 minutes 1 an

Les éléments du mouvement Mai-mai Malaika sont invités à cesser avec les actes de torture à l’endroit des femmes de Salamabila et d’attendre calmement le processus de désarmement démobilisation et réinsertion communautaire et Stabilisation.

Cet appel est du Gouverneur ai du Maniema AFANI IDRISSA MANGALA via son Porte-parole en réaction aux vidéos compromettantes qui circulent depuis le matin de ce vendredi 20 janvier 2023 dans les réseaux sociaux montrant les membres du Mouvement Mai-mai Malaika dirigé par Sheikh KABALA entrain de fouetter à demi-mort toute fille qui porte la jupe ou robes de courtes tailles ou encore le pantalon.

Maître Maxime KASEYA MAYALIWA réitère à cette occasion le plaidoyer du Gouverneur adressé au gouvernement central d’accélérer avec le PDRC-S afin de restaurer l’autorité de l’État dans la partie Sud de la Province.

Il rassure la communauté tant nationale qu’internationale de la détermination du chef de l’exécutif provincial du Maniema reste préoccupé à mettre fin à ces genres d’exactions qui datent de l’époque coloniale.

Le Porte-parole du Gouverneur dit ne pas être loin de croire à une main noire instrumanalisant ces éléments Mai-mai Malaika en voulant charger gratuitement le Chef de Secteur de Salamabila AMISI MUGALU JEAN-PAUL.

 » C’est avec beaucoup de peines que je finis cette interview au non de son excellence Monsieur le Gouverneur ai de la Province du Maniema son excellence AFANI IDRISSA MANGALA MANGALA qui a suivi avec larmes aux yeux ces vidéos a conclu Maître Maxime KASEYA MAYALIWA »

Retenez qu’une réunion de conseil provincial de sécurité a été vite convoquée sous la présidence du Gouverneur ai AFANI IDRISSA MANGALA ce vendredi 20 janvier à Kindu pour discuter sur la question.

Wickot WAKANDWA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *