0 4 minutes 12 mois

Pour son séjour à Mbuji-Mayi chef-lieu de la province du Kasaï-Orient, le Président Félix Antoine Tshisekedi a participé à la messe jubilaire de Mgr Bernard Kasanda, au cours de laquelle le Chef de l’État prêché pour une meilleure collaboration entre l’Eglise Catholique et l’État congolais au bénéfice de la population.

Devant plus de 40 000 personnes réunies au Stade Kashala Bonzola de Mbuji-Mayi, Félix Tshisekedi a appelé l’église catholique a être au milieu du village et à ne pas prendre une position dangereuse.

« L’Etat et l’Eglise ont l’obligation de collaborer et de marcher ensemble. L’Eglise doit rester au milieu du village et des Congolais en prêchant l’amour, l’unité et l’égalité. Parmi vous, certains ont pris une tendance dangereuse qui pourrait nous diviser. Je n’accepterai pas une telle dérive », a lâché le Président de la République.

Soucieux de la situation sécuritaire de son pays, Felix Tshisekedi s’est dit prêt à s’attaquer à tout celui qui se déclare ennemi du peuple congolais.

 »Je réaffirme ma détermination à garder ce pays uni et à le pacifier. Je ne reculerai pas devant les menaces et les intimidations. J’ai passé quasiment le ¾ de ma vie à combattre aux côtés d’un grand homme, Étienne Tshisekedi Wamulumba d’heureuse mémoire. Cet homme m’a appris l’amour du Congo et des congolais et donc je ne serai jamais, au grand jamais les fossoyeurs du Congo et des congolais. En revanche, je m’attaquerai sans hésitation, sans remords à tout congolais qui mettrait en danger la sécurité et la stabilité de notre pays », a déclaré Tshisekedi devant une foule de fidèles catholiques, avant d’ ajouter ce qui suit:

 »Peu importe ce qu’on en dira : violation des droits de l’homme, privation des libertés… je n’en démordrai pas parce que démocrate je suis, démocrate je resterai. Je n’ai aucune leçon à recevoir de qui que ce soit dans ces domaines. J’ai la charge de protéger et de garantir le bien-être de tous les congolais de quelque bord politique que ce soit, qu’ils soient religieux ou d’autres idéologies…C’est l’histoire et Dieu qui me jugeront », a asséné le Chef de l’Etat congolais.

Comme il le fait toujours en pareille circonstance, le Président Félix Tshisekedi a remis un véhicule neuf tout terrain à Mgr Bernard Kasanda pour son itinérance.

Nommé évêque auxiliaire de Mbuji-Mayi par le pape Jean-Paul II à 44 ans, le 14 Juin 1998, le jeune prélat a été confirmé à son siège épiscopal 11 ans plus tard.

Blanchi Lungala M

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *