3 minutes 2 ans

Le groupe parlementaire des députés provinciales de l’UDPS Prend acte de la démission de Jean-Marc Kabund et demande au député de l’UDPS d’engager son remplacement au poste de président du parti politique.

Dans une déclaration de soutien des députés provinciaux de Kinshasa membres de l’UDPS au chef de l’État congolais et autorité morale du parti politique Union pour la démocratie et le progrès Social, lu le mercredi 19 Janvier 2022 à Kinshasa, ces parlementaires déclarent prendre acte de la démission de Jean-Marc KABUND-A-KABUND au poste de premier vice président de la chambre basse de l’Ansemblée Nationale de la République démocratique du Confo et demande à tous les députés du parti politique UDPS de procédés immédiatement à son remplacement.

Pour ces élus provinciaux, l’acte commit par l’ex président de la chambre basse de L’Assemblée Nationale le 12 Janvier dernier à travers le quel il as l’ordre à sa garde rapprochée de se saisir d’un élément de la garde républicaine, celle ci qui as été humiliée publiquement, est considéré comme malheureux et que ce comportement affiché par Jean-Marc KABUND était délibérément posé d’une part dans le but de sapé l’autorité de Félix TSHISEKEDI dont il fait preuve d’aucun respect et de l’autre part d’humilier le parti UDPS et ces membres.

Pendant que de ce côté il y’a une déclaration de condamnation de KABUND par ces collègues députés et militants de l’UDPS, de l’autre côté le stigmatisé Jean-Marc déclare avoir agît pour les biens du parti politique UDPS et de ces militants.

Publicité IGF

Peut-on dire que c’est une révélation qui montre une contradiction œuvrant au sein du parti politique au pouvoir.

Par Picard LUHAVO/Ituri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *