Dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’Equité et du renforcement du système éducatif ( PERSE) l’ONG Femmes Mains dans la Main pour le Développement Intégral (FMMDI)a cloturé ce vendredi 02 juin la première phase de la campagne de sensibilisation sur la lutte les violences sexuelles et celles basées le genre ( VBG) les Exploitation et Abus sexuels (EAS) en milieu scolaire et le Harcèlement sexuels (HS) dans la ville de Kananga et ses environs.

La Directrice pays de FMMDI indique que cette campagne qui est menée dans quatre zones de santé a touchée environs mille( 1000) personnes notamment les chefs coutumiers, leaders religieux, les leaders communautaires et la population environnante.

 » Notre cible était la zone de santé de Katoka, Nganza, Lukonga et le territoire de Dibaya dans la zone de santé de Dibaya. ses activités ont permis de vulgariser également le circuit de référencement des cas de VBG et la ligne verte (49555) qui encourage la culture de la dénonciation des cas des violences sexuelles » dit Nathalie Kambala Directrice pays de FMMDI.

La particularité avec la campagne cette année c’est l’implication des autorités traditionnelles qui ont joué les rôles des facilitateurs au cours de cette activité.

 » J’étais émue de voir les autorités traditionnelles présentées les différentes formes des VBG qui existaient dans leur communauté, comment les déviées , comment les dénoncées quelles en sont les conséquences et quel mécanisme pouvons-nous mettre en place pour lutter ensemble contre ce fléau , nous avons pris les leaders traditionnels parcequ’ils ont suivi plusieurs formations sur les VBG et qu’ils doivent prendre des dispositions possible pour remédier à ce problème qui parait jusqu’à là comme un tabou dans les communautés  » ajoute-t-elle

le projet PERSE est appuyé par les Fonds des Nations-Unies pour les Populations (UNFPA).

Pascaline Milemba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *