3 minutes 6 jours

Une rencontre importante s’est tenue ce jour à l’hôtel Beviour à Moanda, réunissant le Ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, les députés du Kongo-Central, les représentants des communautés locales et les responsables de la société pétrolière PERENCO.

L’objectif de cette rencontre était d’apaiser les tensions et de trouver des solutions aux différends qui opposent PERENCO aux populations locales. Le Ministre Budimbu a tenu à souligner son rôle de facilitateur et son engagement à œuvrer pour le bien-être de tous.

Les principales préoccupations des communautés locales concernent les retombées sociales de l’exploitation pétrolière. Elles souhaitent que PERENCO investisse davantage dans le développement de Moanda et du Kongo-Central. Elles ont également demandé l’accès à la convention de 1969 liant le gouvernement congolais à PERENCO et souhaitent sa révision pour tenir compte des réalités actuelles.

PERENCO s’est engagé à améliorer son dialogue avec les communautés locales et à répondre à leurs préoccupations. La société a notamment promis de verser des fonds au Comité de Concertation du Territoire de Moanda (CCTM) et de créer un Fonds pour les générations futures.

De son côté le Ministre Budimbu a salué l’esprit de dialogue et de compromis qui a prévalu lors de la rencontre. Il a appelé à la multiplication de ce type de rencontres pour renforcer le partenariat entre PERENCO et les communautés locales et contribuer à la croissance économique de la RDC.

Cette rencontre constitue une étape importante dans la résolution des différends entre PERENCO et les communautés locales de Moanda. Le Ministre Budimbu a joué un rôle crucial en facilitant le dialogue et en encourageant les parties prenantes à trouver des solutions mutuellement acceptables.

Elle est également une nouvelle illustration de la détermination du gouvernement congolais à promouvoir un développement durable et inclusif du secteur pétrolier. Le Ministre Budimbu s’est engagé à poursuivre ses efforts pour que les bénéfices de l’exploitation pétrolière profitent à l’ensemble de la population congolaise.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *