La Cour d’appel de Kinshasa Gombe a finalement acquitté le Président National de l’Union pour la Nation Congolaise(UNC), et Ancien Directeur de Cabinet du Chef de l’État, Vital Kamerhe jeudi 23 juin dernier.

Condamné à 20ans de prison au premier degré par le tribunal de grande instance de Kinshasa -Gombe, cet l’homme n’avait cessé de clamer son innocence dans le dossier de détournement de plus de 57 millions de dollars américains destinés à l’achat et à la construction des maisons Préfabriquées, vient de prouver à la face du monde comme l’avait clairement déclaré le Chef de l’État, Félix Tshisekedi, « qu’il est bel et bien un Homme Honnête, Correcte et sérieux »; après près de deux ans en prison.

Après le prononcé la sentence définitive tant attendu, une ambiance inhabituelle et spontanée a été tout de suite observée dans plusieurs coins du pays . Dans toutes les Provinces, les Sièges des Interfédérations de l’UNC étaient bondés de monde.

Et cette même atmosphère a été observée ce vendredi 24 juin 2022 au Secrétariat Général de l’UNC dans la commune de Barumbu, ou les Cadres et Militants de cette Machine Politique ont répondu massivement à l’invitation du Secrétaire Général, Billy KAMBALE.

Avant son speech, une minute de silence en faveur de nos frères de l’Est , victimes de cette rébellion soutenue par le Rwanda a été observée. « Aujourd’hui c’est un jour de joie. Si j’avais tenu à cette rencontre, c’était pour vous rappeler que deux ans jour pour jour, nous étions sur le champ de bataille pour obtenir la liberté de notre Leader Vital Kamerhe. Et comme nous avons obtenu gain de cause, il m’a demandé personnellement de vous passer ses remerciements et de vous dire en même temps, qu’il est votre Père. en tant que tel ,il ne regardera plus le passé, mais son regard est maintenant tourné vers l’avenir. Il a insisté que je vous dise, que le plaisir que vous ressentez pour son acquittement ne vous emporte pas à faire du triomphalisme,car, il n’y a pas un Camp des vainqueurs et des vaincus ,il y a juste le Camp de la vérité qui a triomphé  », a déclaré Billy Bambale.

il a ensuite salué le président de la République d’avoir garanti l’indépendance de la Justice dans le cadre du Procès dit de 100 jours.

Il convient de rappeler que Vital KAMERHE et tous ses coaccusés sont blanchis ainsi que toutes les autres personnes citées dans cette affaire.

C’est avec chants et danses que cette Manifestation, commémorant l’acquittement du président du parti rouge et blanc a été accompagné.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *