Après l’information faite à l’hôtel de ville de Kinshasa l’activité prévue par l’ancienne candidate à la présidentielle de 2018, Madame Marie José Ifoko se vue interdit de faire son meeting pour des raisons non encore élucider. Cette activité devrait avoir lieu le 11 décembre 2021 a l’espace Point Chaud, dans la commune de Limété ou José Ifoko devrait expliquer son idéologie de la combolisation à la population, interdit brutalement par les forces de l’ordre de la Police.

<< Les peuples devraient comprendre aujourd’hui qu’il ya un soucis. Nous avons écris à l’hôtel de ville pour informer de l’activité du 11 decembre, où nous avons prévus un meeting politique pour exposer notre idéologie mais vous avez vus comment les policiers se sont comportés. Les gens ont été battues , les tentes ont été cassées>> précise Marie José Ifoko a monde24.net.

Il y’a un nouveau pouvoir aujourd’hui, il y’a eu une passation Pacifique dans ce pays, et je voudrais que les autorités et les congolais puissent comprendre que c’est une opportunité pour tout le congolais, le mandat du président Félix Tshisekedi Tshilombo est un mandat de tout le congolais nous avons attendus ça très longtemps, enrichi l’ancienne candidate à la présidentielle.

Elle appelle chef de l’État de nettoyer sa cour car selon elle son entourage ne l’aide pas.

<< Nous avons fait tenir au président un balai pour lui permettre de nettoyer sa cour, il est temps que le président puisse nettoyer sa cour car son entourage ne l’aide>. Lâche Ifoko.

Un banderole avec la photo du chef de l’État et Marie José Ifoku déchiré, plusieurs journalistes qui couvraient cette activité étaient aussi agressés par la police.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *