Dans un point de presse tenue ce Jeudi 10 Mars à Kinshasa, le collectif Free François Beya, une association créée en soutien au conseiller spécial du Chef de l’Etat en matière de sécurité a exigé la libération sans condition de François Beya et ces collaborateurs détenus depuis le 05 février 2022 dans les locaux de l’Agence Nationale de Renseignements ANR pour tentive d’un coup d’état contre le président congolais.

Pour ce dernier, François Beya je cite: _est détenus injustement, irrégulièrement et arbitrairement. ce pendant il demande et appel au président de la République de s’impliquer personnellement dans la libération de ces derniers et aux ONG de défense de droit de l’homme à plus des courges envie de préserver et protéger la vie de François Beya qui cours un grave danger.

En outre, le collectif Free François Beya met en garde l’agence de renseignements congolais qui, lors de son premier point de presse dans le quel, par téléphone l’ANR a menacé le Directeur du centre CEPAS pour avoir autorisé le collectif Free François Beya de tenir un point de presse dans sa salle de réunion.

Ainsi, le collectif se réserve le droit de porter plainte devant les cours et tribunaux et devant le d’instances international contre le responsable de l’ANR.

Pour ce faire, le collectif Free François Beya prépare un seteen devant la cité de l’Union africaine pour revendiquer la libération de François Beya et ces collaborateurs.

Picard LUHAVO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *