0 2 minutes 2 ans

Ceci après que leurs maisons aient été détruites par des pluies diluviennes accompagnées d’un vent violent qui se sont abattues sur cette partie de la province dans la nuit du Dimanche 30 au Lundi 31 Janvier 2022.

Des sources sur place signalent que des champs ont également été dévastés par les eaux de pluies, une situation qui plonge les habitants dans la misère.

Plusieurs personnes passent des nuits certains à la belle étoile, d’autres dans des Églises, écoles et d’autres encore dans des familles d’accueil.

Le quartier le plus touchés est celui de RUKANGAGA ou certaines écoles ont été détruites, ce qui poussent les enfants à rester à la maison jusqu’à ce jour, regrettent nos sources.

Les femmes allaitantes et les enfants sont les plus touchées par cette situation, déplorent à en croire l’une des victimes contactées par votre Radio. L’une de victime ZIGASHANE Fidele plaide pour une assistance de tout genre en leur faveur « Il pleuvait pendant la nuit et j’en criais beaucoup, quand suis sorti dehors toute ma clôture était déjà inondée avant que ma maison s’écroule en suite. Nous avons touts perdu, plusieurs familles restent sans abri ; nous demandons de l’assistance de quelque nature soit-elle »
Certains acteurs de la société civile du milieu qui ont contacté votre Radio craignent la résurgence des maladies d’origine hydriques car les quelques sources et bornes fontaines qui existaient à KILIBA ont été détruits par les eaux des pluies.

Signalons que la cité de KILIBA est située à plus de cent Kilomètres au sud de la Ville de Bukavu.

Sylvie NABINTU/ Bukavu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *