0 2 minutes 2 ans

Certains tronçons et nouvelles routes de déviation crées sur la RN5 Bukavu-Uvira-Fizi précisément dans les escarpements de Lwanga et vers Pemba nécessitent une intervention urgente. Ces tronçons sont menacés par des bourbiers, situation qui est du par la forte fréquentation des gros camions surchargé.

Le Constat est de radio MAENDELEO lors d’une descente effectué sur les lieux avec la délégation de l’office des routes et celle du Bureau Technique de Contrôle BTC le weekend dernier.

Si rien n’est fait dans l’urgence, vu les pluies qui s’abattent ce dernier temps sur cette partie de la province, la situation risque de revenir à la case de part fait savoir le directeur de l’office des routes Anicet KAKESA TAMUKOMBO. Il demande à l’Etat congolais de songer à cette route d’intérêt capital pour le développement de la province en particulier et du pays en général.

Le Bureau Technique de Contrôle s’est rendue à UVIRA pour palper du doigt la réalité des travaux réalisés par l’office de route dans le cade du programme d’entretien routier PER 2021 avec le financement du fond d’entretien routier FONER.

Il s’agit des travaux de lutte anti érosive et de dynamitage qui ont été effectués à cet endroit renseigne le responsable du BTC antenne du Sud-Kivu Eustache KITSA
Signalons que la mission de contrôle intervient après les travaux de dynamitage vers LUHANGA et la création de la route de déviation à Pemba effectué par l’office des routes.

Sylvie Nabintu/Bukavu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *