Le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, Dr Jean-Jacques MBUNGANI a réuni les partenaires internationaux de son secteur, ce 20 janvier 2022, en son cabinet de travail à l’immeuble Intelligent à Kinshasa.

Au menu de cette réunion qui est la première de l’année 2022, la vaccination contre la COVID-19 en République Démocratique du Congo. Cette rencontre a aussi consistée à faire le point sur la politique et l’évolution de la vaccination contre la pandémie mondiale sur l’ensemble du territoire national.

Le Ministre Jean-Jacques MBUNGANI a tenu personnellement à échanger avec l’ensemble des partenaires potentiels qui accompagnent le gouvernement congolais dans le secteur de la Santé confrontés à plusieurs défis qui doivent être relevés.
Le numéro Un de la Santé en RDC a aussi présenté, le diagnostic sanitaire aux partenaires qui sont fortement impliqués dans les dispositifs de la vaccination.

En termes de taux des personnes vaccinées au pays, les statiques ont été largement discutées sur base du travail qui est déjà fait sur terrain. Il ressort que le taux est très faible par rapport aux objectifs fixés par le gouvernement qui vise d’atteindre un taux de 40% de couverture vaccinale sur l’ensemble du pays.

Autour d’une table, le Ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention et ses partenaires ont échangé des idées pour revoir les stratégies afin de permettre à la RDC d’atteindre la performance, et pour y arriver l’idéal est d’innover dans les stratégies afin d’atteindre une masse critique de la population vaccinée contre la COVID-19 pour influencer véritablement et renverser la tendance de la pandémie au pays.

Au terme de la réunion, le Dr Jean-Jacques MBUNGANI et ses interlocuteurs ont décidé d’avoir une feuille de route assez claire, s’appuyant sur le financement et les stratégies adaptées au contexte socio-culturelle du pays pour aller vite et rattraper le temps perdu.
Ils ont aussi opté de travailler à ce que l’ensemble des acteurs et autres parties prenantes au niveau du système soit mobilisé afin d’engranger des résultats escomptés dans le meilleur délai.

Le Docteur Amédée Prospère DJIGUIMBE, représentant pays de l’Organisation Mondiale de Santé, a salué la gestion de COVID-19 en RDC grâce à un très bon niveau du leadership par le gouvernement.

« C’est vrai dans toute œuvre humaine, il y a toujours des choses imperfectibles, notamment le volet vaccination sur lequel nous allons toujours assurer notre accompagnement au ministère de la Santé afin d’améliorer le niveau de performance », déclare-il.

Par Picard LUHAVO/Ituri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *