Le Centre Culturel de la Jeunesse, CCJ en sigle, a annoncé pour le 16 juillet la clôture de l’année scolaire.

Maître Alexandre Tshiama, coordinatrice de cette structure d’encadrement des jeunes, qui s’est livrée à nos micro révèle que cette activité vise à évaluer les niveaux des élèves de l’école primaire dont l’âge varie entre 9 et 11ans.

« Cette activité est dédiée aux enfants de l’école primaire, cette édition sera consacrée à la récitation , la dictée et la lecture qui sera dans deux langues (française et tshiluba) l’objectif poursuivi est d’évaluer les enfants savoir si les enfants maîtrisent bien notre langue tshiluba qui est obligée actuellement à l’école » dit Alexandra

Poursuivant ses propros tshiama rassure que ça fait partir d’un constat, plusieurs parents ne veulent plus apprendre aux enfants la langue maternelle , ils préfèrent des langues étrangères que les leurs.

« Nos langues nationales nous identifient et montre notre appartenance à tél où tel pays, le CCJ s’intéresse beaucoup à la culture, raison pour laquelle nous avons pensé s’appuié à notre langue maternelle du Kasaï central qui est le tshiluba, nous montre aux parents l’importance de notre langue » ajout-elle

Cette activité va se passer à l’école primaire butumbi qui se trouve au quartier plateau localité kabamza à 8 kilomètres de la ville de kananga chef lieu de la province du Kasaï central.

Nous demande aux parents de nous faire confiance , il n’y a aucun frais exigé pour participer à cette activité juste entré en contact avec le Centre culturel de la jeunesse se trouvant dans l’enceinte de la division de la culture est arts afin de faire identifier le candidat.

Pascal Milemba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *