Le staff technique l’ONG Femmes Mains dans la Main (pour le Développement Intégral (FMMDI), en mission à Luiza, un des territoires du Kasi-Central, organise depuis le lundi 12 juin dernier une série ded formations sur les droits des réfugiés et la prévention les violences sexuelles et celles basées (VBG) dans les zones frontalières à l’intention des autorités et structures de la société civile.

Le coup d’envoi des activités a été donnée officiellement dans la salle paroissiale de l’église catholique locale et la cérémonie a été présidée par la représentante de la Ministre provinciale du genre.

De son côté Nathalie Kambala Luse, directrice pays de FMMDI a profité de l’occasion pour présenter le projet pour lequel ces activités sont menées avec l’appui de l’Agence des Nations -Unies pour les Réfugiés, (HCR), avant d’inviter la communauté bénéficiaire à l’appropriation du projet, tout en insistant sur l’implication des autorités pour l’atteinte des objectifs fixés.

Prenant parole, Adrien Kamengele représentant du HCR a mis l’accent sur le choix du Territoire de Luiza pour mener ces activités en raison du flux migratoire et la protection des droits des rapatriés.

Selon la directrice de la FMMDI, après l’étape de Luiza, l’activité va se poursuivre à Kalamba Mbuji et Luambo.

Pascaline MILEMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *