Victime des injures publiques de la part de Madame Viviane BENDERA NOTIA, chef d’agence de la SONAS Maniema sur les radios de Kindu et imputations dommageables pour Monsieur BUSHIRI MUTIMBU, le Journaliste WICKOT WAKANDWA décide de recourir à la Justice pour que réparation soit faite.

Dans une plainte déposée dans la matinée de ce vendredi 14 Juillet 2023 au parquet de grande instance du Maniema, l’avocat du Journaliste WICKOT WAKANDWA inquiète ces actes des incriminés sont contraires aux articles 77 et 74 du code pénal livre 2 et nécessite une réparation pour avoir attenté humaine à la dignité de la victime.

D’après les dernières informations à notre possession, le Conseil de la victime prépare un Point de Presse qui viendra avec plus de précisions quant à ce.

Dossier donc à suivre !

Georges ASSANI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *