Au total 17 civils ont été tués par des rebelles ADF le week-end dernier dans les collines d’Israël et de Liehi, deux entités situées non loin du village Idohu, dans la chefferie des Walese Vonkutu en territoire d’Irumu dans la province de l’Ituri. On signale parmi les victimes 5 pygmées et 13 autres personnes Bantou qui sont encore entre les mains de ces terroristes.

Contacter par Monde24.net, le coordonnateur de l’ONG de défense des droits humains CRDH, précise que, Parmis les 18 disparus, 12 civils ont réussi à s’échapper des mains de ces ravisseurs le mardi 4 janvier 2022.

« Selon les otages, plusieurs biens de grande valeur de la population ont été consumés. Parmi lesquels 15 motos.
Parlant des ceux qui sont morts, Jusqu’à présent leurs corps ne sont pas encore enterrés C’est pourquoi nous appelons la population d’être trop vigilante, et l’armée doit multiplier des traques contre ces rebelle » , a-t-il affirmé.

À en croire la même source, ces rebelles ADF circulent librement dans cette zone sans être inquiétés.

« Une force de frappes de l’armée doit intervenir pour nous aider. L’ennemi est entrain de passer de Ndimo à Monge, puis descend vers Idohu et rentre après à Mambaka ».

Rappelons ici que, plusieurs bastions des terroristes ADF sont déjà détruits par la coalition FARDC et UPDF depuis le 30 novembre dernier. Plus loin, le 26 décembre dernier, les éléments des FARDC sous le commandement du général Mugisa MULEKE ont neutralisés 7 terroristes ADF au village Bandimbese, situé à 18 kilometres de Komanda centre. Deux armes du type AK-47 ont été récupérées des mains de ces rebelles.

Par Picard LUHAVO/Ituri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *