La mission Onusienne pour la stabilisation du Congo MONUSCO en sigle a Procédé à l’installation d’une nouvelle base militaire temporaire depuis le début du mois de Javier 2022, à MANYALA une localité située à le long de la route nationale numéro Quatre (4) précisément dans la chefferie de Walense Vunkutu en territoire d’Irumu, dans la province de l’Ituri.

Une nouvelle révélée à Monde24.net, par Jean TOBI OKALA, porte parole de cette structure de Nations Unies en Ituri, ce dernier précise que l’objectif de l’installation de cette base temporaire est de sécuriser les militaires techniciens casques bleus qui exécutent la réhabilitation de la RN24, et de protégé les la population environnante et les usagés de cette route à une éventuelle attaque ou embuscade armée des rebelles ADF.

« Comme vous le savez, cette zone a enregistrée plusieurs attaques et embuscades armées de la part des rebelles ADF, actifs dans cette partie du pays. C’est pourquoi nous avons choisis de venir installé cette base militaire temporaire ici, pour répondre aux besoins sécuritaires tant réclamé par la population. » a-t-il signifié dans un entretien téléphonique avec Monde24.net.

Jean TOBI OKALA demande ainsi à la population locale de bien collaborer avec ces forces militaires des Nations Unies qui sont en collaboration avec la coalition des forces militaires Congolo-Ougandaise opérant dans cette zone pour accompagné ce projet jusqu’à sa fin.

Pour rappel, les contingents népalais de la MONUSCO, effectuent les travaux de réhabilitation de tronçon Komanda-Luna depuis le mois d’Octobre de l’an dernier. Ces Casques bleus sont confrontés du défis sécuritaire suite à la présence des rebelles ADF, actif dans ce milieu et auteurs de plusieurs actes criminels.

Par Picard LUHAVO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *