0 3 minutes 2 ans

Pourparlers avec les chefs rebelles de l’Est de la République démocratique du Congo à Nairobi, la capitale de la Kenya, les réactions se multiplient. La dernière est celle du coordinateur de la société civile provence de l’Ituri Dieudonné LOSSA.

Dans un entretien exclusif accordé à Monde24.net, c’est vendredi 28 avril 2022, c’est acteur de la société civile appel le gouvernement congolais à la franchise envers la population congolaise et ces chefs rebelles sur les décisions qui seront prises prises sur place entre ces deux parties.

À lui d’ajouter qu’après ces pourparlers, aucun chef rebelle ne peut être gradué dans l’armée régulière et aucun crime commis par ces rebelles à l’Est de la République démocratique du Congo ne peut être pardonner par le gouvernement congolais.

‹‹ Le gouvernement congolais doit être franc envers la population. Il doit dire la vérité sur ce qui sera prise comme décision après ces assises. Aussi aucun chef rebelle ne peut être gradué dans l’armée régulière et aucun crime commis par ces rebelles ne peut être pardonner par le gouvernement congolais. ›› a réagi Dieudonné LOSSA sur Mande24.net.

Par ailleurs, le coordonnateur de la société civile en Ituri, pense que c’est souhaitable que tous les groupes armés actifs à l’Est de la RDC en général et en Province de l’Ituri en particulier soient représentés sur place à Nairobi pour le bien de la population victime.

‹‹ Pour nous, c’est préférable que tous les groupes armés de l’est de la RDC en général et de l’Ituri en particulier soient représentés là bas. Et pour ceux là qui ne veulent pas y aller, le message de Nairobi était clair ceux qui ne veulent pas adhérer aux processus de paix, seront anéantis donc c’est pour leurs biens et pour le bien de la population victime ici sur place. ›› a poursuivi le coordinateur.

Rappelons ici que, ces pourparlers ont débuté depuis le samedi 23 avril 2022 à Nairobi au Kenya et pour l’instant, seulement le groupe armé FRPI est représenté sur place.

Picard LUHAVO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *