La ville de Bukavu s’est réveillée avec de manifestations mercredi 23 novembre 2022 à l’Assemblée Provinciale et au niveau de Panzi dans la commune d’ibanda. A l’Assemblée Provinciale des jeunes ont érigé des barricades et brûlés des pneus à l’entrée de cette institution pour empêcher toute entrée aux députés provinciaux qui devraient siéger sur l’installation du bureau d’âge et décider de l’avenir de la motion contre le gouvernement provincial.

sur les calicots, on pouvait lire , nous disons non à la déstabilisation du gouvernement provincial ou encore  » nous dénonçons la corruption de députés provinciaux par les politiciens en mal de positionnement ». A Panzi , par contre, quelques jeunes identifiés comme de conducteurs de taxis motos sont descendus dans la rue tôt le matin pour apporter leur soutien aux députés signataires de la motion contre le gouvernement provincial.

Alors que les députés devraient participer à la cérémonie d’installation du bureau d’âge conformément au communiqué du directeur ad intérim de l’administration de l’assemblée provinciale, ces derniers ont été empêché d’accéder à l’enclos de l’hémicycle provinciale par un dispositif important de la police déployé sur place. Même les députés identifiés comme non signataires de la motion n’ont pas eu accès à la salle. certains d’entre eux pour la plupart les signataires de la motion de défiance contre le gouvernement provincial se sont retirés pour siéger dans un autre lieu.

Le directeur de l’administration ad intérim de l’assemblée provinciale Keika Polepole Denis a procédé à la constatation et à l’installation du bureau d’âge. Ce dernier est composé de Bashengezi Mirindi comme président en sa qualité de plus âgé assisté par de deux moins âges précisément Bisimwa Batandi Frédéric et Musongela Mutambala Georges.

Juste après son installation, le bureau d’âge rappelle qu’une plénière est prévue jeudi 24 novembre. Dans un communiqué signé par son rapporteur Georges Musongela, le bureau d’âge fixe trois points à l’ordre du jour. C’est notamment l’adoption de l’ordre du jour, l’examen et le vote de la motion de censure contre le gouvernement provincial ainsi que l’examen des pétitions contre les membres du bureau définitif de l’assemblée provinciale du Sud-Kivu.

cette confirmation de la tenue de cette plénière intervient pendant que le gouvernement provincial avait déjà annoncé qu’il ne répondrait pas à l’invitation de l’assemblée provinciale ce jeudi , jugeant cette motion d’irrreguliere.

il faut néanmoins noter que la journée du mercredi 23 novembre 2022 a été émaillée d’autres incidents . C’est notamment l’agression du Vice Président de l’assemblée provinciale, le député Norbert Yabe Ntayitunda. Dans un communiqué rendu public , le bureau d’âge qualifie cela de traitement inhumain en violation de la loi et du règlement intérieur de l’organe délibérant.

Sylvie NABINTU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *