Lancement le lundi 29 août 2022 à l’Hotel Rotana de Kinshasa du Système Intégré de gestion des marchés publics ( SIIGMAP) par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo .

Il s’agit d’un logiciel de gestion des marchés publics qui permet d’automatiser l’ensemble des procédures de passation des marchés ,
de réduire le délai de traitement des dossiers , d’assurer leur traçabilité ainsi que la production automatique des statistiques.

La mise en service de SIGMA est la
matérialisation de la réforme des finances publiques retenues pour l’exercice 2022, conformément au Plan Stratégique des Réformes des Finances Publiques (PSRFP) tel que décidé par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à la date du 26 novembre 2021.

A en croire le ministre du Busget, Aimé Boji Sangara, au regard de sa fonctionnalité, le Sigmap représente l’une des réponses à la problématique du renforcement de la transparence dans le système des marchés publics en République démocratique du congo.

A lui d’ajouter qu’à l’instar des pays qui en disposent déjà, ce portail web va assurer la suppression des contacts physiques entre les animateurs des institutions publiques et ceux du secteur privé, réduisant ainsi et fortement les opportunités de corruption.

<< Concrètement, le Sigmap intégrerera les principales fonctionnalités ci-dessous : l’enregistrement des plans de passation de marchés ( PPM) et le traitement automatisé de contrôle à priori; la gestion et la publication des avis des marchés publics ; la gestion de toutes les opérations de passation des marchés publics ; le suivi de l’exécution des marchés publics ; la gestion des recours ; le suivi de toutes les opérations des marchés publics à travers un tableau de bord et la production automatique des statistiques >>
a précisé le ministre Boji.

Le Président de la République s’est dit très heureux de matérialiser cette reforme qui procède à l’amélioration de la gouvernance des finances de l’Etat.

Il a exprimé son souhait de voir les autres institutions de l’Etat numériser leurs gestions.

Picard LUHAVO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *