Lancée le dimanche 26 juin dernier, l’opération de réception et de traitement des candidatures pour l’élection législative du 20 décembre 2023 connaît moins d’engouement dans la Province du Maniema.

Dans la circonscription électorale urbaine de Kindu par exemple, un seul Candidat a déjà déposé son dossier sur les deux formulaires retirés auprès du bureau de réception et de traitement des candidatures BRTC en sigle installé au Secrétariat exécutif de la CENI.

D’après plusieurs analyses que nous avions contacté, ce manque d’engouement comme par le passé est dû par un mercato politique qui s’effectue par les acteurs politiques afin de définir le choix de Parti ou Regroupement Politique à embrasser.

Dès lors, la ville de Kindu assiste à un scénario inhabituel de défections et adhésions massives des hommes politiques du Maniema dans l’un ou l’autre Parti pour des raisons de positionnement.

A en croire notre source, plusieurs Partis Politiques de l’opposition ont du mal à se trouver des candidats travailleurs des services publics de l’État craignant de perdre leur fonction.

D’autres sources renseignent que les grands challengers attendent le dernier moment pour déposer leurs dossiers de candidature pour peur les uns vers les autres.

À la question de savoir qui sont les favoris dans la ville de Kindu ?

La rue reste partagée.

Si un grand nombre donne beaucoup de chances au Gouverneur ai AFANI IDRISSA MANGALA, d’autres parlent plutôt d’une bataille des tigres vu que beaucoup d’autres poids lourds se sont déjà annoncé à travers leur points focaux présents au chef-lieu du Maniema.

Dossier à suivre !

Wickot WAKANDWA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *