Lancée le mardi 04 juillet à Lukonga,l’une des communes de la ville de Kananga, province du Kasai-Central, la campagne de sensibilisation communautaires qui pour slogan brisons le silence dès maintenant et dénonçons tout cas des Violences sexuelles et celles basées sur le genre(VBG) vise à réduire tant soit peu ce fléau dans la société.

Cette campagne rentre dans le cadre de la mise en œuvre du projet conjoint KOICA exécuté par les Fonds des Nations-Unies pour les Populations (UNFPA) et le Programme des Nations-Unies pour les Développements (PNUD) avec l’accompagnement du gouvernement Congolais.

Ainsi l’ONG Femmes Mains dans la Main pour le Développement Intégral (FMMDI) a reçue l’appui de l’UNFPA pour intervenir dans le volet prévention et la prise en charge psycho-sociale.

 » Cette campagne entre dans le volet prévention et sera menée dans tous les coins cibles dudit projet. nous allons faire des grandes sensibilisation communautaires sur la transformation des normes sociaux culturelles pour la promotion de l’égalité de sexe, aujourd’hui nous avons pensé lancer cette dernière dans la commune de Lukonga sous la conduite de l’autorité municipale puisque cette commune enregistre aussi plusieurs cas des VBG et nous avons compris qu’il y a un grand travail a faire dans cette dernière » dit Nathalie Kambala directrice pays de FMMDI.

Au cours de cette campagne les membres des communautés cible seront outillés sur les concepts VBG, les différents mécanismes de dénonciation, le référencement des cas des VBG et les survivantes et survivants seront sensibiliser sur la fréquentation des structures sanitaires en délayant 72 heures, pour une prise en charge de qualitée.

Pascaline Milemba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *