Dans le cadre de l’exécution de l’une de ses missions, qui n’est autre que celle de faire la traçabilité du fret congolais tant à l’import qu’à l’export ; l’OGEFREM a créé dans certains ports de transit des certains pays avec lesquels elle a des accords commerciaux et économiques, des Représentations en vue de capter l’ensemble du fret congolais transitant ou quittant les différents ports à travers la souscription des documents de couverture de fret. Révélation faite ce vendredi 3 mars 2023, par le Directeur Régional en province de l’Ituri et Haut Uélé, « DRIHU » en abrégé.

Dans un entretien accordé exclusivement à Monde24.net, Yve KASONGO MUKOBELWA a précisé que, la représentation de l’OGEFREM exerce des fonctions bien limitées par l’OGEFREM là où elle est implantée (émettre les documents des couvertures, orienté les recettes des documents émis, dressé les statistiques des données fournies, faire la traçabilité de bout à bout des marchandises).

A lui de poursuivre que, l’OGEFREM compte en son sein plusieurs représentations toutefois une attention particulière est mise sur celle qui dessert la façade Est de la RDC à savoir :
 La Représentation Mombasa ;
 La Représentation de Dar-es-Salam.
Les prérogatives des représentations de Mombasa et de Dar-es-Salam sont :

  1. S’assurer que les marchandises à destination de la RDC sont couvertes par nos documents de couverture de fret.

a. Emettre les AD/Fiches de continuité.
Les AD autrement appelé fiche de continuité sont émises pour toutes marchandises d’outre-mer. Toutefois, il a précisé ici que les marchandises qui n’ont pas les FERI de départ doivent procéder à la régularisation aux ports de transit.

Pour la souscription de l’AD on doit avoir juste la FERI de départ car celle-ci contient tous les renseignements dans le système FERI et FERE.

  1. Prendre part aux réunions portuaires qui table sur le fret en transit essentiellement a destination de la RDC ;
  2. S’assurer du paiement de la 1,8% par toutes les lignes maritimes du fret global que le chargeur aura payé selon l’accord existant entre la RDC et le KENYA en rapport avec le fret congolais ;
  3. Prendre part aux différents colloques et réunions tant régionales que sous régionales en rapport avec le transport au nom de la Direction Générale.

Il est important que les chargeurs sachent que La souscription des documents de couverture est obligatoire, d’autant plus cet acte revêt un intérêt non seulement pour les chargeurs mais aussi pour l’Etat congolais ; Toutes cargaisons ayant déjà une FERI de départ doit souscrire à son AD au port de déchargement, dans le cas contraire la marchandise doit souscrire au préalable à la FERI.

Pour une marchandise qui est déchargée directement aux postes frontières de la R.D.C si celle-ci n’a pas la FERI ou l’AD, on doit émettre la FERI ou l’AD de régularisation avec une pénalité de 200%.

Picard LUHAVO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *