À quelques mois de la tenue des élections générales en République démocratique du Congo, plusieurs organisations de la société civile, en l’occurrence , initiative citoyenne congolaise(ICC), nouveau Congo (NC), fraternité pour un Congo nouveau (FCN) et tant d’autres ,incitent le Prix Nobel de la paix 2018, le docteur Denis Mukwege à se présenter comme candidat président de la République.

C’est dans cette optique qu’une journée d’espoir et une matinée de prière s’est tenue ce 01 Mars 2023, à Kinshasa, à Bukavu et à Lubumbashi.
Cette activité a coïncidé avec la célébration du jour de naissance du célèbre gynécologue congolais.

Dans la capitale, au sein de la foire internationale de Kinshasa (FiKIN), une structure dénommée  » Dynamique allez-y Mukwege » a vu le jour.
Une conviction de rallier à la vision du docteur, motivée par les valeurs incarnées par ce dernier, caractéristisé notamment par son honnêteté, sa crédibilité, son patriotisme et de son sens élevé d’engagement en faveur des démunies, précisément des survivantes aux violences sexuelles.

Devant plusieurs membres venus de plusieurs coins de la capitale, à travers une matinée de prière, des femmes de Kinshasa ont communié avec celles de l’Est du pays afin d’intercéder pour le retour de la paix dans ce coin du pays; et ont profité de la même occasion, pour présenter et expliquer la procédure de la récolte des signatures via des pétitions présentées symboliquement.

Signalons qu’Au Sud Kivu, dans l’enceinte de la salle des pères xavériens de Panzi, plus de quatre cents mille signatures de pétitions réunies ont été également remises au Docteur Denis Mukwege.

Face à toutes les sollicitations lui adressées, le fondateur de la clinique Panzi restera-t-il insensible ?
Présentement, il est impossible de sonder l’avenir, mais Denis Mukwege, devient de plus en plus présidentiable.Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *