La Démocratie Universelle et Inclusive (DUI) en collaboration avec les frères Sukama et leurs partenaires Tchèques dont Optika Skalova, les sociétés Spaiz et Stanley Black ont lancé le samedi dimanche 12 Février la campagne de sensibilisation et de dépistage de certaines affections oculaires pour la population de Beni ville et territoire.

Après consultation, toute personne ayant un problème des yeux a réussi gratuitement une lunette médicale. La DUI et les frères Sukama ont fait ce dont pour aider la population qui souffre depuis plusieurs années, suite à l’insécurité.

Les déplacés de guerre venus des territoires d’irumu, de Mambasa et des certaines entités de Beni ont été les premiers à être consulté et à recevoir car cette catégorie de personnes éprouve d’énormes difficultés. Certains bénéficiaires n’ont pas caché leur satisfaction après avoir reçu une lunette médicale gratuite.

« Nous sommes très content. Ici vous êtes au site de déplacés. Nous manquons les mots à vous exprimer. Les lunettes que nous recevons aujourd’hui gratuitement coûte extrêmement chères, nous manquions l’argent pour l’acheter. Par exemple ici à Beni, une lunette coûte au-moins 100$. Alors nous sommes des déplacés où est-ce qu’on pouvait avoir cet argent pour acheter une lunette ? Mais aujourd’hui nous la recevons gratuitement, vraiment je manque les mots. Nous demandons à ces personnes de bonne volonté de Continuer de nous aider et de nous assister. Plusieurs déplacés souffrent des problème de jeux. Que Dieu vous bénisse, continuez de penser à nous. Merci beaucoup, et que Dieu vous bénisse ». Ont déclaré les bénéficiaires.

Pour sa part, le président de la DUI dans la ville et territoire de Beni a affirmé que les déplacés de guerres et leurs enfants sont souvent oubliés au sein de la communauté, et leurs droits sont bafoués même par les autorités .

« Ce qui a motivé la DUI et les frères Sukama, c’était de chercher un sourire sur le visage de ces personnes vulnérables. Ils n’ont pas l’argent pour s’acheter une lunette médicale. Chaque fois quand nous partageons avec elles, nous sentons en elles le besoin d’être accompagné surtout que la majorité d’eux souffrent des problèmes des yeux. La plupart de leurs tuteurs, fils ou petits-fils sont décédés, ou emportés par des rebelles », a-t-il dit.

Apart les déplacés de guerre, d’autres couches de la population ont été assisté également. La population de Beni recommande à DUI et les frères Sukama de ne pas se limiter à ce premier geste mais plutôt de continuer à le faire, car les habitants ont besoin de ce genre d’assistance.

Simon Du Ciel OMARI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *