Conduite par le Commissaire Provincial à l’intérieur et Sécurité, cette délégation a rencontré Monsieur KABALA, responsable du Mouvement Mai-Mai Malaika à Machapano ce jeudi 2 février 2023 question question de d’évaluer la mise en œuvre de l’accord signé lors de la caravane de Paix initié par le Gouverneur ai AFANI IDRISSA MANGALA en juillet 2021.

D’après Me Marcel LEMBALEMBA, le mouvement Mai-mai Malaika a réitéré ses engagements pris pour ramener la Paix dans le secteur de Bangubangu Salamabila du Territoire et le Kabambare en particulier et la partie Sud-Maniema en général.

S’agissant des dérapages constatés, Sheikh KABALA promet de respecter ses engagements afin de mettre fin aux atrocités qui ont secoué le secteur de Bangubangu Salamabila. Toutefois précise le Commissaire, le Mouvement Mai-mai Malaika signe et persiste à sa revendication principale fondée sur le respect du cahier des charges par la société ayant acquis les avoirs de BANRO Mining Corporation.

Interrogé sur la situation des victimes du Scandale de fouettage des femmes qui fait buzz dans les réseaux sociaux, le patron de l’intérieur et Sécurité du Maniema dit n’avoir vu aucune victime et demande à tout celui qui a les informations quant à ce de lui rencontrer à Salamabila où il séjourne encore depuis quelques jours.

Avant d’aller à Machapano, la délégation a rencontré différentes couches des forces vives du Secteur de Bangubangu Salamabila à Namoya afin de scruter le dossier des femmes victimes de la bastonnade dont les images ont circulé sur la toile.

Wickot WAKANDWA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *