C’est dans le cadre de l’exécution du projet Femmes, Myciculture et développement qui vise la croissance économique des Femmes que l’ONG femmes mains dans la main pour le développement intégral (FMMDI) en partenariat avec la fondation chalenge futura a eu une séance de travail avec les femmes maraichères de la ville province de Kinshasa.

La séance de ce samedi 06 mai était consacrée à l’identification des besoins spécifiques des bénéficiaires et comprendre leur niveau de vulnérabilité, fragilité et pauvreté.

Ce projet qui concerne les femmes cultivatrice et maraichères de la ville province de Kinshasa sera réparti en cinq localité notamment Zézé luanda,Masiina, Kimbaseke,N’Djili, Lemba et Mikonga.

 » Nous avons réuni aujourd’hui plus de trente femmes venant de ses différentes localités mais qui travaillent déjà dans les coopératives qui sont reconnues officiellement par l’État, ce sont ses femmes qui seront formées et outillées techniquement avec les semences, ces dernières vont aider à accroitre la santé des personnes vulnérables » dit Nathalie kambala directrice pays de FMMDI

La prochaine étape sera la descente sur terrain pour voir les étendues des hectares des champs que les bénéficiaires possèdent déjà.

 » Toute ses phases ne sont que des préparatifs pour le lancement du projet qui va intervenir dans les jours avenirs » conclut-elle.

Pascaline Milemba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *