0 3 minutes 1 an

Venus des différents territoires de la province du Kasai-Centrale dont la ville de Kananga, les défenseurs des droits de l’Homme ont eu deux jours de réflexion sur leurs protection durable.

Organisée par le Bureau Conjoint des Nations-Unies au droit de l’homme (BCNUDH), cette activité vise à initier une réflexion sur une stratégie de durabilité de cette protection en RDC dans une dynamique partenariale, dans un contexte d approche des échéances électorales et dans le cadre de la transition de la MONUSCO. Cette activité est la première d une série d ateliers en vue d enrichir cette réflexion et alimenter la stratégie envisagée.
Ces assises de deux jours, soit du 16 au 17 mars 2023, rentrent dans le cadre de la commémoration de la journée internationale des droits de l’Homme célébrée chaque 9 décembre.

Elvys Banga-Bothy, coordonnateur du BCNUDH au Kasai-Central, indique que ces deux jours ont permis aux participants de maitriser le statut et la contribution des défenseurs des droits de l’Homme, d analyser le cadre institutionnel de protection des défenseurs des droits de l Homme et identifier les défis et les contraintes mis en exergue dans ce domaine.

David Lumbala, coordonnateur du réseau provincial des Organisations des Personnes vivant avec Handicap pour le développement et participant à ces assises, indique que les modules enseignés et les échanges dans la salle lui ont permis d’enrichir certaines techniques de sa protection durant l’exercice de son travail.

 » Je suis content parce que j’ai appris certaines choses que j’ignorais et cela me permet de renforcer la qualité de mon travail et assurer ma sécurité en tant que défenseur des droits de l’Homme » a-t-il dit.

Notons que c’est la salle de barreau du Kasai- Central qui a servi de cadre à la tenue de ces assises.

Pascaline MILEMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *