22 rebelles ADF ont été tués par les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) en l’espace d’une semaine soit du 11 au 17 juillet 2022, dans plusieurs localités du groupement Bandavilemba, en chefferie de Walese-Vonkutu au sud d’Irumu, dans la province de l’Ituri.

L’annonce a été faite à la presse ce lundi 18 juillet 2022 par le porte-parole de l’armée en Ituri. A en croire le lieutenant Jules Ngongo, c’est grâce aux opérations menées dans différents villages de ce groupement notamment à Monge, Otomabere, Ndiyo et Epanza que cette perte a été infligée à ces rebelles.

‹‹ Pour le moment, les forces armées poursuivent les opérations de ratissage dans la zone. À l’issue de ces opérations, les forces armées ont neutralisé 22 terroristes ADF, récupéré 8 armes du type AK-47 et des matériels de guerre entre autres un téléphone Thuraya récupéré dans le bastion des ADF. « , a-t-il dit.

Les forces armées poursuivent la traque de ces terroristes ADF dans la chefferie de Banyali-Tchabi où ces rebelles avaient signé une incursion à la localité Busiyo, il y a quelques jours. A ajouté le porte-parole de l’armée en Ituri.

Picard LUHAVO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *