0 2 minutes 2 ans

La situation humanitaire des déplacés de guerre ayant fui les atrocités des rebelles ADF, en territoire d’Irumu, à Mambasa et d’autres contrées, était au centre des échanges entre l’administrateur militaire du territoire de Mambasa et le conseil de la jeunesse en chefferie de Babila-Bakwanza dans le même territoire ce lundi 25 avril 2022.

Au cours de ces discussions, les deux parties ont déploré cette situation très déplorable que traversent ces déplacés dans leur milieu de refuge, dépourvus de tous les moyens.

Outres les questions humanitaires, la structure juvénile a également évoqué la question liée aux problèmes des conflits coutumiers dans les groupements de la chefferie de Babila-Bakwanza, qui impactent négativement sur le développement de ladite chefferie.

Cependant, au sortir de ce cadre d’échange, la jeunesse locale a réitéré son ferme engagement pour soutenir totalement l’autorité territoriale qui se démène dans la recherche de la paix et la sécurité dans cette partie du territoire national.

Allégresse Kaku

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *