0 2 minutes 2 ans

La vice premier ministre, Ministre de l’environnement et du développement durable, Eve BAZAIBA a signé un arrêté portant suspension des contrats de concessions forestières d’exploitation et de conservation illégalement octroyées en République démocratique du Congo le lundi 25 avril 2022, à Kinshasa.

Ces mesures conservatoires ont été prise dans l’objectif de préservé les forets congolais dans l’intérêt des communautés, renseigne la vice premier ministre Eve BAZAIBA. Pour elle, la République démocratique du Congo, va pouvoir récupérée 1.966.630 hectares des forets.
Il s’agit des contrats de concessions forestières d’exploitation et de conservation pour la valorisation des services environnementaux associé à un projet REDD+, principalement dans les provinces de la Tshopo, Mongala, Equateur et Maindombe en RDC.

Les 12 contrats de concessions jugés illicites au terme du rapport d’enquête de l’inspection Générale des Finances IGF appartiennent aux sociétés et établissements dont Maniema Union2(Congo-King), FIFOR, BOOMING GREEN, CFT et KITENGE LOLA sont donc suspendus à titre conservatoire.

A cet effet, une mission mixte a été instituée en vue d’examiner les concessions incriminées dans le rapport de l’IGF et la finalisation du processus de la revue légale en cours au ministère de l’environnement et développement durable, a ajouté Eve BAZAIBA.

Picard LUHAVO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *