La nouvelle société civile de Mambasa dénombre plus de 15 détenus décédés à la prison centrale du chef lieu du territoire portant le même nom, pour le seul mois de Janvier 2022. Ces cas de décès massifs des prisonniers sont dû non seulement des conditions de Vie déplorable dans cette maison carcérale, mais aussi à la mal nutrition sévère.

Les forces vives qui parlent d’aumoin un mort par semaine regrette la présence de détenus préventifs parmis les victimes.

‹‹ La situation carcérale de la prison centrale de Mambasa devient de plus en plus alarmante, actuellement on y passe aucune semaine sans enregistré des morts au sein de la prison et là se sont des personnes généralement non encore jugées donc des détenus préventifs qui meurent du jour au jour. Vous vous imaginez à l’espace de 2021 et 2022, plus de 131 détenus ont été enterrés et cette même situation continue dans cette l’année 2022, dont pour le seul mois de Janvier 15 décès de détenus ont été enregistrés à la prison centrale de Mambasa et aujourd’hui les compatriotes continuent à mourir même au mois février suite à la malnutrition sévère, le gouvernement doit prendre ses responsabilités à main enfin de sauver les vies des ces compatriotes qui sont en prison. Aussi à toute personnes de bonne volonté de venir en aide de ces personnes. ››

Avec une capacité d’accueil de moins de 500 détenus, cette maison carcérale compte actuellement plus de 512 prisonniers dont la plus part à passé 10 à 16 mois être jugé selon cette structure.

Picard LUHAVO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *