Le gouvernement de la RD Congo avance le premier pas avec le financement pour première tranche, des projets sociaux et économiques à impact visible en faveur des populations locales à travers les 48 diocèses de la République démocratique du Congo.

Mgr Donatien NSHOLE, Secrétaire Général de la CENCO a ouvert ce mardi 20 septembre 2022 un atelier d’échange entre les points focaux diocésains et l’équipe d’appui de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo.

Accord cadre entre l Etat congolais et l‘Église catholique (Cenco)
Il s agit d ‘un atelier technique pour la bonne mise en œuvre des projets sociaux en faveur des populations locaux à travers les 48 diocèses de la RDC.

Pour la bonne mise en œuvre de ce projet,
Il sera question, entre les focaux désignés sous la facilitation de l’équipe de la coordination de la CENCO, de s’approprier les principales articulations de l’accord signé entre le gouvernement et la CENCO et les directives de la mise en œuvre des projets.

Dans son discours d’ouverture, le prélat secrétaire Général de la CENCO a explicité le contexte de justification des ces assises qui va durer trois jour, soit du 20 au 22 septembre.

Pour Mgr Donatien NSHOLE, le gouvernement a voulu subventionner l’Eglise considérant l’ensemble des services que celle-ci rend à la nation congolaise dans les domaines de l’éducation, de la santé et du développement intégral de la personne humaine.

Le gouvernement, à cet effet, va financer des activités prioritaires pour chacun des diocèses avec un montant de 300.000$ trimestriellement a révélé le secrétaire Général de la CENCO.

Notez que, le protocole d’accord signé entre le deux parties est pour une durée expérimentale d’une année, à dater du mois de septembre 2022. Et cet atelier d’appropriation est organisé Afin d’atteindre des objectifs assignés.
S’adressant à la presse, Mgr Donatien NSHOLE secrétaire général de la CENCO souligne que ce n’est nullement question du projet 145 territoires comme d’autres personnes en pensent, c’est plutôt dans le cadre de l’accord entre Eglise et l’Etat Congolais

Il sied de noter qu’une équipe d’appui à la coordination du projet est mis en place par la CENCO afin d’assurer la bonne mise en œuvre de ce projet et ce, conformément à l’article 6 de l’accord particulièrement en ce qui concerne le pilotage ,suivi et évaluation.

Dorcas Kapinga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *