Selon nos camarades du Journal « La Tempête des Tropiques » qui rapporte que le député honoraire Jean-Jacques Mamba Kabamba a, au cours d’une conférence de presse organisée lundi 26 février 2024 à Bruxelles, annoncé son ralliement à la rébellion du Mouvement du 23 Mars(M23) et à l’Alliance du fleuve Congo (AFC), de Corneille Nangaa Yobeluo.

Pour ce quotidien, « l’homme se range donc derrière l’ennemi pour combattre ses propres frères et sœurs ».

« J. Mamba prétend avoir fait le choix de la rébellion pour combattre le régime qu’il qualifie de dictatorial et d’incompétent que mène Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, depuis son avènement à la tête de la République Démocratique du Congo », fait savoir ce journal avant de rappeler que l’AFC est un mouvement politico-militaire allié au M23 et soutenu par l’armée rwandaise. Il est dirigé par l’ancien président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Corneille Nangaa.

« Ainsi donc, après son échec à l’élection législative, cet ancien cadre du MLC vient de faire officiellement allégeance à Paul Kagame via le groupe armé AFC de Corneille Nangaa. Une décision qui trouble les consciences de bon nombre des Congolais qui trouve que ce brillant fils du pays se macule inutilement du sang des Congolais, étant donné qu’il est tenu également d’assumer le passif de ces terroristes ».

Dans ses propos, J. Mamba attaque le gouvernement de la République et lave Kagame, « Laissons le président Kagame tranquille, parlons de ce que nous n’avons pas été capables de garantir aux Congolais, faisons le bilan de nos voyages, de nos fêtes, du respect des droits et libertés des citoyens » a-t-il dit lors dudit lors d’une interview avec un journaliste belge.

La Rédaction & Confrères

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *