Le Gouvernement SAMA II publié tard la nuit de jeudi 23 mars 2023, n’est pas bien accueilli par plusieurs Notables de la Tshopo. La plus vaste province de la République et le berceau du Nationalisme, n’est représentée que, par une seule personne Madame Ève BAZAIBA MASUDI, rétrogradée au portefeuille de l’environnement et développement durable, alors que beaucoup de fils de la province ont fait le déplacement de Kinshasa Voici plus de deux mois, pour entreprendre des démarches visant à intégrer nombreux l’équipe de SAMA et occuper des postes clés.

Les réactions de colère se multiplient et se succèdent à Kisangani. C’est le cas, de celle de FERNAND ATHONGO analyste politique.

Tout en saluant le respect de la représentativité des femmes dans le Gouvernement remanié, FERNAND ATHONGO s’indigne de voir beaucoup de ministres du Gouvernement SAMA I être reconduits alors que le bilan de gestion de leurs secteurs est mitigé. Il est aussi sidéré de constater que, la Tshopo en particulier et la grande orientale en général sont marginalisées et mal représentées dans l’exécutif National.

Une ministre et trois vice-ministres donnés à la grande orientale, alors que d’autres espèces obtiennent 4, 5, 8 et 10 Ministres, ne peut que nous énerver, car, la voix de la grande orientale ne sera pas bien entendue lors des réunions de prise des grandes décisions a-t-il dit.

Il demande au chef de l’État et au premier ministre de corriger ce déséquilibre dans la répartition des postes ministères, à travers des actions à impact visible. Nous voulons que, ce Nouveau Gouvernement puisse trouver des solutions aux problèmes d’électricité et des routes. Relancer toutes les entreprises tombées en faillite dans la Tshopo, construire le stade Lumumba et donner du travail à la jeunesse, tout en mettant fin à l’insécurité à l’Est du pays, plaide ce jeune Notable de la Tshopo.

SALUMU DAVID

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *