Présentation le lundi 31 Janvier 2022 au gouverneur militaire le Lieutenant Général Johnny LUBOYA N’KASHAMA de Trois (3) réseaux criminels interceptés par les services de la défense et sécurité à Bunia chef lieu de la province de l’Ituri.

Se confiant à Monde24.net, le Lieutenant Jules NGONGO, porte parole des opérations militaires en Ituri, précise qu’il s’agit d’un groupe constitué d’acheteurs et vendeurs d’armes de guerre et munitions aux groupes armés, dont une arme du type PKM a servi de preuve.

C’est premier groupe est constitué de deux Hommes et deux femme dont une qui est la cheffe d’un des quartier BAKONGOLO un quartier de la ville de Bunia Madame Neema BOTCHU, qui selon les services de sécurité est récidiviste pour avoir été arrêté plusieurs fois par les services de renseignement pour la même infraction.

Le deuxième groupe quant à lui est composé de quatre hommes fournisseurs des produits pharmaceutiques dissimulés dans des bidons d’huiles destinés aux blessés ADF se trouvent dans la brousse , après les affrontements avec les Forces armées de la RDC.

Ces collaborateurs des ADF ont été stoppés à Otomaber un village situé sur l’axe Luna-Beni, au Sud du territoire d’Irumu, permis ces hommes deux sont des éléments Maïmaï, originaire du Nord-Kivu et un ADF infirmier vivant à Oïcha chef lieu du territoire de Béni.

Le dernier groupe plutôt composé de Quatre éléments incontrôlés FARDC réputés dans la tracasserie routière sur la Route National numéro 27.

Par Picard LUHAVO/Ituri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *