Le Directeur ai du Fonds de Promotion de L’industrie de la République démocratique du Congo, Jean Claude KALENGA MAKONGA, s’est entrenu avec la presse de Kinshasa le 09 Janvier 2022, dans son cabinet de travail.

À la une de cet entretien, Mise au point à l’opinion public sur le prétendu détournement de 14 millions de dollars américains, une somme débloquer par cet établissement public de la République démocratique du Congo pour les travaux de construction, réhabilitation et modernisation des infrastructures scolaires et sanitaires à Mbuji-Mayi dans la province de Kasaï-Orientale, dans le cadre du programme présidentiel accéléré de lutte contre la pauvreté et l’inégalité en République démocratique du Congo.

Pour Jean Claude KALENGA MAKONGA, il n’y a jamais eu detournement de ce pretentdu 14 millions de dollars américains au sein du FPI.

« C’est une situation étonnante, il n’y a jamais eu détournement de 14 millions de dollars. D’alleur moi même je me pose la question de savoir si, Ou est ce qu’ils ont vu ce 14 millions ?,
Sont passés où?,
qui as débloqué toute cette somme?, qui en as bénéficier et qui les as détourner?. Tous ça ce ne sont que de rumeurs, c’est faux et archi faux. Parce que c’est moi qui engage les fonds de ce programme et c’est moi qui libere l’argent au FPC et je ne suis au courant de rien ». a-il précisé.

Il ajoute par ailleurs que, dans le cadre du programme présidentiel accéléré pour la lutte contre les inégalités sociales et la pauvreté en RDC, le Fonds de Promotion de L’industrie a été enrôlé dans ce projet avec les tâches précises comme d’autres structures.

Selon le Directeur Général ai, le FPI a accordé des subventions aux agences locales d’exécutions ALE, qui sont le gouvernement provincial de Kasaï Oriental, et le diocèse de Mbuji-Mayi, pour exécuter les travaux précis. Le gouvernement du Kasaï Oriental a reçu de la part de FPI une sommes de 10 800 dollars américains et le Diocèse de Mbuji-Mayi 3 millions sept dollars américains pour les exécutions des travaux.

« le taux d’exécution financière de ces travaux pour aujourd’hui et au tour de 3 millions dix-sept dollars, pour les Six ouvrages déjà déjà réalisés dans la province, les fonds qui viennent de la caisse du FPI, Sans aucun emprunt extérieur. » a marttelé Jean Claude KALENGA MAKONGA.

Par Picard LUHAVO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *