Tenez, 10 mois après l’instauration de cette mesure de sécurité dans la province du Nord Kivu et de l’Ituri par le chef de l’Etat de la République démocratique du congo, Félix ANTOINE TSHISEKEDI depuis le 03 mai 2021.

Pendent que les autorités militaires en province de l Ituri se disent fournir les efforts pour restauré la paix en Ituri, par contre la société civile de la place, exige au président de la République le changement de ce régime endéans dix jours pour tant implanté dans l’objectif de mettre fin à l’activisme des groupes armés. Cette dernière justifie sa demande par l’inefficacité et son incapacité de mettre fin à l’insécurité dans cette partie de la RDC.

De l’autre côté, l’armée congolaise en Ituri met en garde les forces vives et qualifie cette acte de de la manipulation population.

Par ailleurs, l’armée pointe le doigt la population dans un propos du lieutenant Jules NGONGO en réaction du mémorandum de la société civile qui donne un ultimatum de dix jours au président de la République, ce dernier déclare je cite, ‹‹ le problème de l’Ituri c’est tout d’abord les groupes armés qui sont dans la population ››.

Pouvons-nous dire que c’est une guerre entre le gouvernement militaire provincial de l’Ituri et les forces vives de la place ?

Picard LUHAVO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *