Le prix d’un litre d’essence a triplé depuis le 30 juin 2023, dans la province du Maniema. Un litre qui se vendait à 4 500 FC est passé à 14 000 FC, avant de redescendre à 10 000 FC chez les revendeurs appelés Kadhafi.

Pour Babu Nazareth, coordonnateur de l’Association des pétroliers du Maniema, cette situation est justifiée par la détérioration des différentes voies d’approvisionnement.

 »La route Kisangani-Ubundu est en mauvais état, aussi entre Kindu et Bukavu », a dfait savoir Babu Nazareth avant

À en croire ce dernier, la situation est jusqu’à présent incontrôlable et dans 48 heures toutes les stations de vente des produits pétroliers seront fermées complètement à cause de cette rareté,
qui a affecté également le secteur de transport. Le prix de la course est passé de 500 à 1500 FC voire 2000 FC, 2500 FC pour certains trajets.

A Kindu, à la pompe le prix du litre se négocie jusqu’à 9.000 FC. Mais toutes les stations services ne sont ouvertes que jusqu’à 12 heures.

La province du Maniema enclavée est ravitaillée en plusieurs produits dont le carburant notamment à partir de Kisangani (Tshopo) et du Nord-Kivu par voie aérienne.

Blanchis LUNGALA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *