A Moins d’une semaine seulement après la dernière sortie médiatique de monsieur Dieudonné SELEMANI qui a demandé au Chef de l’État Félix Tshisekedi Tshilombo l’organisation des élections des Gouverneur et Vice-gouverneur sous prétexte qu’il serait Porte-parole des trois Fédérations du Parti Présidentiel au MANIEMA, le Parti Politique du Président de la République crie à l’instrumentation.

Dans une déclaration faite à la Presse le soir du mercredi 26 janvier 2022 alors qu’il était entouré de ses pairs de la fédération de Kindu et MANIEMA Rural/Nord, le Président Fédéral de l’UDPS MANIEMA/SUD Monsieur Muyaya Menaçant a déploré les stratagèmes politiques des certains caciques de l’ancien régime visant à distraire les dirigeants actuels afin de se désorienter dans l’élan du développement qu’ils ont emboîté.

« Affirmons tout haut que sieur Dieudonné SELEMANI n’appartient à aucune des nos entités. Voilà pourquoi dans sa sortie médiatique il s’est présenté comme Porte-parole de l’UDPS Section du Maniema, une structure qui n’a jamais existé au sein de notre parti a-t-il martelé. »

Le Président Fédéral de l’UDPS MANIEMA SUD souligne qu’à l’instar du Chef de l’État qui a mis le social et le développement au centre de sa politique, les mandataires du Parti Présidentiel au Maniema avec à leur tête le Gouverneur ai AFANI IDRISSA MANGALA sont plus préoccupés par le développement de leur Province et non pas les temps à la distraction issue des stratagèmes politiques.

Photo des militants de l’UDPS Maniema

Les trois Fédérations de l’UDPS/Tshisekedi au Maniema appellent les médias à la vigilance avant d’accorder l’espace à quiconque qui parlerait à leur nom.

Tout en mettant en garde l’individu ou le groupe d’individus qui parleraient au nom de l’UDPS, le Parti Présidentiel se réserve le droit de traduire en Justice Monsieur Dieudonné SELEMANI.

Par Simon du Ciel Omari

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *