C’est un droit qui leurs est dû depuis la construction de ce pont par le feu Maréchal Mobutu. Lors du dernier passage du ministre des Transports à Matadi dans le Kongo central, Chérubin Okende a promis le respect de l’accord. Les chefs coutumiers, propriétaires de terre qui ont donné à l’État l’espace pour l’érection du pont Maréchal accusent les dirigeants de l’organisation pour l’équipement de Banana-Kinshasa OEBK de spoliation de leurs espaces.

Ayant promis de les recevoir à Kinshasa, le ministre des transports voies de communication et de désenclavement s’est entretenu avec ces détenteurs du pouvoir coutumier, le samedi 20 novembre 2021, dans son cabinet de travail. Ils ont exprimé leur colère contre le comité de gestion de l’OEBK qu’ils veulent voir partir l’écroulement du prestigieux Pont Maréchal de manière mystique.

Allocution du chef de la délégation des chefs coutumiers

Pour garder l’unité traditionnelle, le ministre Chérubin OKENDE a lancé un appel à l’ apaisement en attendant les solutions avenirs. Chérubin Okende a dit qu’il comprend parfaitement ce qui se passe à l’OEBK et sa décision ne tardera pas.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *