Le mode opératoire de la MONUSCO ne changera pas malgré la mutualisation des forces entre l’armée congolaise et Ougandaise.Précision de la cheffe du Bureau de la MONUSCO.

D’après madame Bintu Keita, la MONUSCO continuera d’appuyer les FARDC et ou la police sur tout les aspects existant depuis lors.

Cependant, elle plaide pour la coordination minutieuse tripartite MONUSCO-FARDC-UPDF. Elle là fait savoir ce vendredi 17 Décembre 2021, dans un entretien accorder a Monde24.net après son passage dans la province de L’ituri et du Nird-Kivu.

Par rapport au site de déplacés de Rhoo, situé dans le territoire de Djugu où elle s’est rendue à peine arrivée en Ituri, Bintu Keita parle d’une condition humanitaire très compliqués de plus de 74 milles déplacés.

Portant la voix de ces vulnérables, elle parle d’une nécessité de créer un autre site proche où les déplacés peuvent avoir accès aux champs. C’était avant de promettre appuyer les efforts du gouvernement de venir en aide à ces déplacés qui ont besoin d’une assistance de grande envergure ou tout simplement le retour de la paix.

Picard LUHAVO/La rédaction

One thought on “La MONUSCO ne changera pas des modes opératoires, mais plaide pour une coordination minutieuse tripartite MONUSCO-FARDC-UPDF”
  1. Je n’ai pas tellement confiance à la monusco, c’est elle notre ennemie ; tant qu’elle est au Congo la guerre ne prendra jamais fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *