0 2 minutes 2 ans

Cette annonce a été faite par la Commission ad hoc et permanente mise en place par l’arrêté du Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila en 2019, pour les enterrements collectifs des corps des indigents et des corps abandonnés dans la Morgue centrale de Kinshasa.

À ce sujet, une réunion élargie aux représentants des organisations de défense des droits de l’homme, a été tenue le week-end dernier à l’Hôtel de Ville de Kinshasa, où cette commission a annoncé l’inhumation des corps des indigents, des abandonnés et des morts-nés qui ont beaucoup traîné à la morgue centrale de Kinshasa, intervient cette semaine.

Cette commission souligne que le but poursuivi est de désengorger les chambres frigorifiques et éviter les épidémies du genre Ebola et d’autres.

Via un communiqué, la commission ad hoc et permanente invite la population kinoise au calme et rassure que ces enterrements se feront à la lumière du jour au cimetière Fula Fula de la commune de Maluku, et dans le strict respect des droits dûs aux morts.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *