0 2 minutes 7 mois

Les activités des commerces et agences de transport public ont été paralysées le mercredi 15 novembre 2023 dans le territoire de Mambasa en Ituri, à la suite d’un appel lancé par la société civile locale.

Dans un mémorandum adressé au Gouvernement, cette structure dénonce le délabrement des routes et l’intensification des attaques des ADF, qui ont fait plusieurs victimes dans cette entité.
La société civile de Mambasa a pris la décision de déclencher la grève a au cours de l’assemblée générale du 7 et 9 novembre.
Les opérateurs économiques et représentants de différentes organisations étaient présents.
Ce mouvement de grève est observé dans presque toutes les grandes agglomérations comme Biakato, Mambasa-Centre, Niania et Bandegaido.

Selon la société civile, ce débrayage vise à dénoncer l’indifférence, selon elle, du Gouvernement face à la souffrance de la population. Celle-ci subit les atrocités des ADF ainsi que les bavures et tracasseries de la part des militaires qui ont érigé plus de quarante barrières sur les différents tronçons routiers de la région.

Dans sa correspondance adressée au Gouvernement, la société civile pose des préalables pour la reprise des activités notamment le démantèlement des groupes armés, la réhabilitation des routes et pont Ituri sur la RN44, le relèvement des militaires de la 31e brigade et du comité territorial de la sécurité.Pe

Rédaction tronie NSUK.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *