La Cour constitutionnelle vient de rejeter toutes les requêtes des candidats députés nationaux dont les suffrages ont été annulés par la CENI, pour fraude électorale, détention illégale de dispositifs électroniques de vote(DEV) et autres faits relevant de la délinquance électorale.

Cette haute juridiction a rendu son arrêt ce jeudi 8 février 2024 dans une audience relative aux contentieux de ces scrutins.

35 dossiers de ces candidats ont été déclarés irrecevables, 24 jugés recevables mais non fondés, alors que 4 ont fait objet de désistement.

Selon le président de la Cour Constitutionnelle Dieudonné Kamuleta, la CENI n’est pas compétente d’invalider et que jamais elle ne puisse refaire cela.

L’organisateur des élections a laissé entendre que, les suffrages de plus de 80 candidats députés nationaux ont été annulés.

Parmi les candidats concernés dans cette affaire se trouvent entre autres Gentiny Ngobila, Évariste Boshab, Charles Mbuta Muntu, Collette Tshomba, Nsingi Pululu, et autres.

Dorcas kapinga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *