2 minutes 2 ans

Les activités du lancement ont eu lieu ce vendredi 21 janvier 2022. Objectif drainer les eaux de montagne et maintenir le trafic renseigne le chef de Brigade ad à l’Office de route qui exécute les travaux Elie KANANE WALUDHULA.

Présentement, ce sont les travaux préparatoires qui sont exécutés c’est à dire faire la fouille de fondation pour le dalot. Ingénieur Elie KANANE souligne qu’un pont provisoire sera construit juste pour permettre aux bus de passer et pas les gros camions.

Il ajoute que cette partie de la RN5 présentait déjà un déjà vu que les eaux envahissent la chaussée, et la présence des fissures dans le mur de soutènement.

Il justifie ce point de vue par le fait que l’eau passait en dessous de l’ouvrage vu que l’ancien dalot n’arriver plus à contenir le débit des eaux.

Pour ce qui est de la deuxième phase, elle consistera à construire une glissière et une mur en gradin pour sauvegarder la route.
Signalons que la délégation est était conduite par l’ingénieur Elie KANANE et le chef de chantier Deo NGONGO.

Par Sylvie Nabintu/Bukavu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *