Lors d’un meeting tenu mercredi 22 novembre 2023 à Bunia, Moïse Katumbi, candidat numéro 3 à la présidentielle du 20 décembre 2023, a promis de rétablir la sécurité dans la province de l’Ituri, en proie aux groupes armés.

Le candidat numéro 3 a également promis, s’il est élu, d’améliorer la desserte en eau potable et l’électricité pour booster l’économie et le développement de l’Ituri.
« Je connais vos souffrances ». C’est par ces mots que Moise Katumbi a commencé son adresse à la foule amassée à la tribune officielle de Bunia.

Durant près de 20 minutes, il a critiqué le bilan de chef de l’Etat sortant, en dénonçant la persistance de l’insécurité dans plusieurs villages où les tueries, incendie des maisons et déplacement massif des populations continuent. Cette situation accentue le chômage des jeunes, a-t-il renchéri.

Le candidat numéro 3 a déploré la dégradation des routes nationales numéro 4 axe Kisangani et 27 qui mène vers Mahagi avec comme conséquence une hausse des prix sur le marché. Cette situation, selon lui, appauvrit davantage la population.

Pour lui, les problèmes de pénurie d’électricité et d’eau potable, auxquels l’Ituri est confronté, doivent prendre fin.
Pour relever tous ces défis, Moïse Katumbi a demandé à ses auditeurs de voter pour lui le 20 décembre prochain.

Enfin, il leur a demandé de ne quitter les bureaux de vote que lorsque toutes les opérations de dépouillement des résultats seront terminées, pour éviter d’éventuelles fraudes.

Petronie NSUK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *