Théo Ngwabidge Kasi a été réhabilité dans sa fonction du gouverneur de province par un télégramme de notification signé le 9 avril par le ministre de l’intérieur et sécurité, Peter Kazadi.

Quelques heures après sa réhabilitation, l’assemblée provinciale du Sud Kivu a introduit une nouvelle motion de censure contre Théo Ngwabidge et son gouvernement.

Dans une lettre signée par le bâtonnier BISIMWA Yabe NTAITUNDA Norbert, le vice-président et président ad intérim de l’organe délibérant du Sud-Kivu, renseigne que cette motion est introduite conformément aux dispositions des articles 146, 147 et 198 de la constitution : 41 et 42 de la loi N° 08/012 du 31 juillet 2008 portant principes fondamentaux relatif à la libre administration des provinces et 202 du règlement intérieur de la chambre du parlement.


Sur ce, l’assemblée provinciale, invite le gouvernement provincial du Sud-Kivu à la plénière du vendredi 14 avril 2023 consacrée aux débats et au vote de la dite motion envie d’y présenter ses moyens de défense.


Pendant ce temps, de son retour au gouvernorat ce mardi 11 avril 2023 , Théo Ngwabidge a signé un arrêté qui a révoqué le ministre provincial de la pêche, l’élevage, développement et de l’agriculture Robert BYACHANDA SHABIDOKE.

Ce dernier est accusé d’avoir commis de fautes lourdes et l’ insubordination notoire , lors de l’exercice de sa fonction en tant que gouverneur ad intérim et le manque de loyauté vis à vis de l’autorité provinciale.


Dans le même feuilleton, le directeur de cabinet du gouverneur, professeur MUBALAMA NZIBONA est rémi dans ses fonctions. La précision est du gouverneur dans une lettre rendue publique ce mardi 11 avril portant levée de suspension.


Rappelons que le professeur MUBALAMA NZIBONA était suspendu par le vice gouverneur après sa notification par le ministre national de l’intérieur comme gouverneur ad intérim du Sud-Kivu.


Sylvie Nabintu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *