Différends problèmes bloqueraient encore la matérialisation du projet de construction du poste frontalier a arrêt unique de Ruzizi 2. Le projet de construction du poste frontalier a arrêt unique de Ruzizi 2 entre le Rwanda et la République Démocratique du Congo à travers la province du Sud Kivu tarde toujours à se matérialisé.

Le comité de pilotage s’est réuni une fois de plus à Kinshasa , le députés nationaux , des sénateurs , les membres de l’OIM et Trade Mark East Afrika ont tous autour d’une table en vue de réfléchir sur cette question.

C’est un projet qu’il faut à tout pris mené à bon port. Ce projet fait face à quelques difficultés qui ont été évoqués lors de cette rencontre en vue d’y apporter de solutions. Il s’agit entre autre du choix du site qui devra abriter cette infrastructure.
Au regard de la qualité des échanges une issues heureuse sera dégagé dans les jours avenir en vue de pouvoir matérialiser cette ouvrage renseigne le ministre provincial de transport qui a représenté le gouverneur de province dans cette activité Alimasi MALUMBI MATHIEU

Les députés du Sud-Kivu impliqués pour la réalisation de ce projet, estiment que le gouvernement devrait avoir une attention particulière sur ce dossier confirme Moise NYARUNGABO député élu du Sud-Kivu
L’OIM l’agence d’exécution désignée par l’union Européenne se dit aussi optimiste au regard de l’intérêt que porte le gouvernement provincial ainsi que le gouvernement central renseigne Bona BOFANA représentante de l’OIM dans cette rencontre.

La construction de cette infrastructure frontalière va faciliter la fluidité de personnes et de leur bien en vue de renforcer la cohésion et apporter le développement dans la contrée.

Sylvie Nabintu/Bukavu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *