2 minutes 2 semaines

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont marqué un nouveau coup d’arrêt aux rebelles du M23 soutenus par le Rwanda. Profitant d’une réorganisation stratégique, les FARDC ont repoussé une offensive du M23 à Alimbongo et pilonné leurs positions à Kasando.

Embuscade victorieuse à Alimbongo

Sur la route d’Alimbongo, les rebelles du M23 ont tenté de percer les défenses des FARDC. Mais tombés dans une embuscade soigneusement préparée, ils ont subi de lourdes pertes. Contraints de battre en retraite, les survivants ont dû se replier vers les alentours de Kaseghe.

Pilonnage efficace à Kasando

Simultanément, des positions rebelles à Kasando ont été pilonnées par les armes lourdes des FARDC. Cette offensive surprise a causé d’importants dégâts au sein des troupes du M23, faisant de nombreux morts et blessés.

Une réorganisation menée par le Général Chiko Tshitambwe

Ces succès des FARDC sont le fruit d’une réorganisation rapide menée par le Général Major Chiko Tshitambwe, Commandant du Front Nord. Présent quotidiennement aux côtés des troupes, le Général Chiko Tshitambwe insuffle un moral d’acier aux soldats et les pousse à donner le meilleur d’eux-mêmes pour repousser l’ennemi hors du territoire national.

Un nouveau tournant dans la lutte contre le M23

Ces victoires des FARDC à Alimbongo et Kasando marquent un tournant important dans la lutte contre le M23. La réorganisation et la détermination des troupes congolaises sous le leadership du Général Chiko Tshitambwe donnent l’espoir d’une victoire prochaine contre les rebelles et leurs soutiens rwandais.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *